Nombre d'articles disponibles : 51719
Infos contact ruedelamer
Ruedelamer en francais Ruedelamer en anglais

Bien choisir son gilet gonflable

Comment bien choisir son gilet de sauvetage?

 

 Ruedelamer.com vous propose une large gamme de gilet de sauvetage de différentes marques plastimo, spinlock, for water, crewsaver, lalizas, gill etc. Le gilet de sauvetage est un élement clef de la sécurité ,le gilet sauvetage est une chose de personnel qui doit etre adapté à votre taille pour garantir au mieux votre flottabilité. La réglementation des gilets de sauvetage est stricte elle est dictée par la  réglementation de la division 240.

Il existe des gilets de sécurité pour toute votre famille et aussi pour vos animaux de compagnonie avec nos gilet de sauvetage pour chien et chat.

 

 

Les gilets 50 newtons sont des gilets sauvetages qui assure la flotabilité d'une personne consciente il est utilisé dans les eaux proche des cotes ou sécurisés. Les gilets de sauvetage 50n sont interdit pour les enfants de moins de 30 kg. Ils sont principalement en mousse.

réglementation: gilet ou brassière 50 n pour les embarcations propulser par l'homme du type kayak, aviron,paddle et les navires ne s'éloignant pas à plus de 2 milles d'un abri.

produits conseillés: gilet gill, gillet d'impact forward

Les gilets 100 newtons sont des gilets plus souvent gonflable qu'en mousse car ils sont beaucoup moins emcombrant . Ils sont conseillé pour des nageurs, ils permet a des personnes inconsentent de pouvoir avoir la tete hors de l'eau.

réglementation: gilet ou brassière de 100 Newtons pour les navires  s'éloignant pas à plus de 6 milles d'un abri et pour les enfants de moins de 30 kgs quelle que soit la distance.

produits conseillés: gilet plastimo, gilet forwater

Les gilets 150 newtons sont des gilets gonflables ou en mousse qui sont recommandé pour des nageurs ou non nageurs.ils permet a une personne inconciente portant des vetements de gardé la tete hors de l'eau.

réglementation: Gilet ou brassière de 150 Newtons pour les navires s'éloignant à plus de 6 milles d'un abri.

produits conseillés: gilet automatique, gilet hydrostatique

 

Les gilets gonflables:

Le gonflage peut s'effectuer de 3 manières :

 

  • Gonflage buccal :  possible sur tous les modèles de les gilet de sauvetages. C'est un gonflage d'appoint ou de secours.

 

  • Gonflage manuel : la percussion de la bouteille de CO2 se fait en actionnant une poignée. Ce type de gilet est recommandé pour les personnes amenées à être immergées avec le gilet (par exemple lors de manœuvres un peu acrobatiques ou au rappel).


Avantage : Ne se déclenche pas au contact de l'eau, ce qui peut être un plus pour les personnes travaillant semiimmergées (pêcheurs, professionnels)

Inconvénient: Un porteur inconscient qui tombe à l'eau ne pourra donc pas déclencher son gilet.


C'est le type de gonflage recommandé pour la croisière ; un must pour les équipiers ne sachant pas nager ; indispensable aussi dans le cas où le porteur tombe à l'eau inconscient.


Deux principes de gonflage des gilets de sauvetage automatique sont proposés :

 


Avantage: se déclenche même lorsque que la personne tombée à l'eau est inconsciente. Les kits de recharge sont disponibles partout dans le monde et facilement remplacables.


Inconvénient: Le déclenchement peut intervenir lors d'une aspersion prolongée (vague).

 

Le système hydrostatique Hammar fonctionne sous l'effet de la pression de l'eau qui agit sur une membrane sensible. Dès que la pression augmente (lorsque le porteur
s'enfonce dans l'eau), la membrane laisse passer l'eau et le gilet se gonfle automatiquement.

Ce système présente l'avantage de ne pas se déclencher inopinément lorsque le gilet est seulement soumis à de légères projections d'eau.
Cependant, lorsqu'on porte des vêtements de mauvais temps, on peut faire surface très rapidement et flotter sur le dos en raison de l’air emprisonné dans les vêtements. Cela peut retarder ou annuler l’activation du gilet, la soupape n’étant pas suffisamment immergée.

Le fait de garder le buste parallèlement à la surface de l’eau, la soupape hydrostatique orientée vers le haut, peut avoir le même effet. Il faut alors utiliser le dispositif manuel (poignée) pour gonfler le gilet.

Si on change de position dans l’eau, si on saute ou tombe à l’eau de toute autre façon, la soupape hydrostatique se déclenchera et gonflera le gilet de sauvetage.


Avantage : se déclenche même lorsque que la personne tombée à l'eau est inconsciente et seulement si une pression suffisante est présente dans le système.
L'immersion doit être au moins de 10 cm et le gonflage s'effectue en 3 secondes.


Inconvénient : Le système une fois percuté est onéreux à remplacer

 

Les gilets en mousse:

Les gilets en mousse sont tous aussi efficace que les gilets gonflables, ils ont l'avantage d'etre en mousse épaisse ce qui peux protéger en cas de choc mais à l'inconvénient d'etre très emcombrant et peux gener les navigateurs en mouvement .

 

conseil:

- pour etre efficace un gilet doit d'abord etre portée!

- Les gilets de sauvetage on une durée de vie limitée il faut les vérifier régulièrement car ils subissent des aggresions (abbrasions, vent, soleil, eau de mer...)

- Toujours mettre son gilet au dessus de ces habilles pour éviter une compression!

 

Veuillez patienter...

 Mon Panier

Votre article a bien été ajouté à votre panier

or